Adaptation aux changements climatiques


Dans un monde où la température planétaire moyenne devrait augmenter de +2°C à +4°C selon les prévisions du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) établies en 2018, il est essentiel de prévenir les impacts des changements climatiques, et de réduire sa vulnérabilité. La vulnérabilité est fonction de la nature, de l’ampleur et du rythme de l’évolution et de la variation du climat à laquelle le système considéré est exposé, de la sensibilité de ce système et de sa capacité d’adaptation, qu'il s'agisse d'une entreprise, d'une population, d'un ville ou d'un pays.

Il importe donc de mettre en place des mesures pour réduire la vulnérabilité économique, environnementale et sociale face aux effets des changements climatiques réels ou prévus.

Autrement dit, il s'agit de s'adapter aux sécheresses plus sévères, aux pluies diluviennes, à l'augmentation du niveau des mers et à l'érosion côtière, aux catastrophes climatiques extrêmes - tempêtes, ouragans, typhons - ou à la disparition de couverts neigeux en montagne.